Mademoiselle dit Oui dans Zone Interdite sur M6

Cette fois-ci nous écrivons un article plutôt différent …

.

Si vous nous suivez sur Facebook, sur instagram ou autre, vous avez du voir que nous avons participé à un reportage de Zone Interdite sur M6 le mardi 11 août dernier.

Comme nous avons reçu pas mal de questions et de commentaires (positifs et négatifs) nous avons décidé de vous faire un petit topo de cette expérience maintenant que le tournage est terminé et que la diffusion est passée.
Nous n’allons pas commenter le reportage en entier, c’est déjà suffisamment polémique comme ça. L’intitulé parlait de lui-même et il n’annonçait pas un reportage de type « Thalassa »…
 .
En ce qui concerne Mademoiselle dit Oui, tout à commencé le 14 mai 2015.
Nous avons été contacté par la production d’M6 dans le cadre de leur reportage « Île de Ré : Paradis des familles et des peoples ». (Contrairement à de nombreux commentaires que nous avons pu lire, il est important de savoir que nous n’avons pas contacté M6 nous-même, ni été pistonnées. M6 refuse toujours ce type de demandes, sachez-le ! Et nous ne les avons encore moins payé !! Oui, oui, on nous a aussi dit ça !)
Alors pourquoi nous ? Franchement, on sait pas… la chance du débutant ? La journaliste avait été séduite de voir deux jeunes étudiantes se lancer dans le monde de l’entreprise. On doit vous avouer que sur le coup, on a pensé que c’était une blague et il nous a fallu un peu de temps avant de vraiment réaliser ce qui allait se passer… Une expérience de dingue pour le début de cette aventure professionnelle !
Au début nous avons tout de même émis quelques doutes. En effet, nous en sommes au démarrage donc nous n’avions pas d’évènement de grande ampleur à présenter à la télé et nous ne voulions pas passer pour des rigolotes … Mais il faut bien commencer un jour par quelque chose alors on a dit Oui et on s’est lancées dans l’aventure !
Pour ce reportage, la journaliste souhaitait nous suivre sur l’organisation d’évènements afin de voir comment nous travaillions. Nous lui avons proposé de nous suivre sur l’organisation d’une cousinade que nous organisions cette année pour la famille de Léa. Comme elle souhaitait suivre l’aspect « privé » de notre vie, c’était parfait. Puis dans un même temps, nous organisions la toute première soirée ‘Teens Night‘ pour les 13-17 ans dans la boîte de nuit « Le Bastion » ce qui l’intéressait aussi.
Tournage de la Teens Night
Pour cette première édition de Teens Night, tout c’est merveilleusement bien passé. Les jeunes sont dynamiques, fêtards mais calmes et tout c’est déroulé comme prévu (ou presque ;) ). A ce jour Mademoiselle dit Oui a réalisé 2 éditions de ces soirées et les jeunes en réclament encore. Les parents sont rassurés par l’organisation cadrée et aucun débordement n’est a déplorer puisqu’il n’y a pas d’alcool. Alors bien que cet événement ait été critiqué sur internet, nous en sommes très satisfaites et nous continuerons de les organiser. Nous avons encore plein d’idées pour les développer et c’est aussi très important pour nous de créer des événements pour garder les jeunes sur l’île.
On doit avouer que nous n’avons pas compris la réaction négative de certains rhétais puisque c’est quelque chose qui a été créé pour leurs enfants et petits-enfants … mais bon, visiblement, la nouveauté peut déranger les conservateurs.
988571_507029436112917_1457686758994171000_n - Zone interdite
Tournage de la cousinade
Concernant les back-stage du tournage, la production recherche toujours des petits éléments à mettre en scène de manière à illustrer et à donner du dynamisme au reportage, sinon on s’ennuierait… Et pour nous, c’est tombé sur le fameux coup des fruits de mer (!) Bien évidement, en tant que professionnelles de l’organisation nous avions prévu des bras costaux pour nous aider à porter mais le moment venu, la prod. à trouvé ça plus « marrant » qu’on se débrouilles toutes les deux. Il a donc fallu rentrer dans le jeu…  ce sont sans doutes les aléas du métier ! Sur le coup ça nous a bien fait rire et on s’est prouvé que, peu importe la situation, on se dépatouille toujours !! :)
Evidement, cela nous a valu un lot de critiques et de surnoms en tout genre qu’on ne citera pas ici en raison de leur vulgarité… !
DSC01453 - Zone interdite
Bref, pour nous c’est le seul petit point sur lequel nous souhaitions intervenir. Autrement la production a totalement respecté ce que nous faisions, rien n’a été déformé et nos limites ont été respectées.
Et mine de rien si vous voulez notre ressenti, se faire filmer, se découvrir et s’entendre à la télé sur une chaine nationale, ça fait vraiment bizarre !! Tellement bizarre qu’on a l’impression que ce n’est pas nous !

Après la parution … 

… viennent les commentaires sur les réseaux sociaux, relayés par les médias qui ne sont pas tendres, mais c’est le jeu ! Evidement dès que l’on fait quelque chose, on donne à quelqu’un la possibilité de trouver quelque chose à redire. Nous avons préféré rire de tous les commentaires mais nous tenions à régir sur un point : « les filles à papa« .
.
 
Oui nos parents ont créé leurs société, mais ils sont partis de rien pour bâtir quelque chose et ils nous ont transmis ces valeurs. Aujourd’hui, Mademoiselle dit Oui a été créé du fruit de notre travail et de nos maigres économies d’étudiantes. Puisque nous le rappelons, nous sommes encore étudiantes, nous avons des jobs étudiants et nous développons Mademoiselle dit Oui parce que ce domaine est une passion.
Alors effectivement, nous n’avons pas 10 mariages de planifié cette année puisque nous ne travaillons qu’un quart du temps pour l’agence  et nous avons mis des gobelets en cartons (ce qui visiblement est un scandale pour certains) mais nous faisons du mieux que nous pouvons avec de petits budgets.
En tout cas pour nous c’est certain, Mademoiselle dit Oui s’agrandira, l’important c’est d’y croire et de se donner les moyens d’y arriver.
Ce reportage était pour nous une occasion de se prouver que notre entreprise était bien réelle plus que de se faire un « coup de pub » comme diraient certains.
Nous sommes fières de travailler dur pour arriver à un résultat qui nous plaise et qui nous satisfasse.
.
Nous souhaitions également réagir sur un point. Les commentaires des locaux ont été nombreux par rapport au fait que nous faisions « encore quelque chose pour les riches touristes ». Premièrement, il n’y a pas besoin d’être « riche » pour bénéficier de nos services et deuxièmement, les vacanciers sont bel et bien présents et ils ne partiront pas de si tôt. Donc, justement, nous apportons à des entreprises locales des contrats supplémentaires ! Que ce soit pour un traiteur, un fleuriste ou bien un coiffeur ! Nous sommes donc assez stupéfaites de la méchanceté des propos des gens.
Enfin bon…. Nous ne retenons qu’une chose de ce reportage : le soutient de nos familles, de nos amis, des personnes qui croient en notre capacité de réussir et nos futurs clients. Pour ceux qui souhaitaient critiquer pour critiquer, nous ne dirons qu’une seule chose : c’est bien facile de se cacher derrière un écran et de critiquer lorsque l’on ne fait rien de son côté…
Nous remercions tous ceux qui nous ont envoyé de gentils messages pendant et après le reportage :)
Et nous ne pouvons pas le nier, cette émission nous a offert une belle visibilité et nous comptons en faire bon usage pour, comme nous le disons toujours, faire des évènements importants de nos clients, des moments d’exception !
DSC01469 - Zone interdite
DSC01506 - Zone interdite
Vous avez raté le reportage, visionnez-le ici !
.
XOXO
Charlotte & Léa